Biodiversité unique

Le Parc national de Taï, une biodiversité unique

Le Parc national de Taï se situe à l’ouest de la Côte d’Ivoire, entre la ville de Taï et celle de Soubré, plus à l’est. D’une superficie de 5364 km², ce parc constitue l’un des plus grands vestiges de la forêt tropicale primaire qui couvrait autrefois l’Afrique de l’Ouest.

Parc National de Taï en Afrique

Inscrit en tant que Réserve de la Biosphère depuis 1978 puis classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité en 1981 par l’UNESCO, le Parc national de Taï est un des joyaux naturels de la Côte d’Ivoire.

Il se caractérise par un fort taux d’endémisme, aussi bien au niveau de la faune que de la flore. En effet, plus de 200 espèces de plantes, mais aussi un grand nombre d’oiseaux et de mammifères sont spécifiques à la région, comme l’hippopotame pygmée ou le céphalophe de Jentink.

Le parc est également réputé pour accueillir une grande diversité de primates et notamment une des plus importantes populations de chimpanzés d’Afrique de l’Ouest.

Reconnus pour leur comportement unique à tout le continent, les chimpanzés du Parc national de Taï présentent un grand intérêt, tant au niveau scientifique qu’au niveau de la conservation.

Visiter le Parc national de Taï représente donc une belle opportunité pour découvrir des espèces uniques au monde
et un écosystème exceptionnel au coeur de l’Afrique de l’Ouest.