Histoire du projet

UN PROJET D’ÉCOTOURISME COMMUNAUTAIRE
« NATURE ET CULTURE » DANS LA COMMUNE DE TAÏ

Un projet pour les populations riveraines et les femmes des villages…Venez les soutenir !

L’enclavement des populations riveraines situées entre le Parc National de Taï en Côte d’Ivoire et le parc proposé de Grebo au Libéria, est un frein au développement d’une zone majoritairement agricole. Le taux d’inactivité chez les jeunes de la région et le manque de formation entraîne également la surexploitation des ressources naturelles et la gestion non-durable des terres.

En 2001, les habitants de la commune de Taï, à l’ouest du Parc National de Taï, ont sollicité le professeur Christophe Boesch, président de la Wild Chimpanzee Foundation (Fondation pour les chimpanzés sauvages) pour qu’il les appuie dans la conception et la mise en œuvre d’un projet éco-touristique communautaire afin de leur faire bénéficier directement de la présence du Parc National de Taï. En 2002, la crise civile a bloqué le début du projet d’écotourisme communautaire pour le parc et les populations riveraines mais depuis 2010, la Wild Chimpanzee Foundation (WCF) a repris le projet avec l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR) et la population de Taï, représenté par son maire et le considère comme une action prioritaire afin de non seulement améliorer la protection du parc mais aussi pour d’appuyer le développement durable de la région, région très pauvre et souvent oubliée.

Un autre élément important de ce projet communautaire est l’implication importante des femmes de la région de Taï. Aussi, le projet « Nature et Culture » a démontré que le métier d’écoguide, malgré les conditions de travail, est également accessible aux femmes des villages environnants. Cette visibilité « sexospécifique » et le respect de la parité entre femmes et hommes dans le projet a été perçue de façon positive par la commune de Taï.

Les femmes écoguides et intendants de camp à Taï aux portes du Parc national de Taï

Les femmes écoguides et intendants de camp du projet communautaire « Nature et Culture » de Taï aux portes du Parc National de Taï

L’innovation de ce projet est la réconciliation entre la conservation et le développement axé sur la nature et la culture locale et dont les bénéfices visent la population locale, hommes et femmes, et la conservation durable du parc National de Taï.